Demos

Papillon de lumière

Bienvenue dans votre outil de diagnostic gratuit

Demos vous propose de répondre à quelques questions qui vous permettront de découvrir les contraintes et opportunités identifiées pour votre entreprise dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle de 2015.

Pour démarrer votre diagnostic, il vous suffit de compléter les champs ci-dessous.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Dans mon entreprise, il n’existe pas d’entretiens annuels ou uniquement pour certaines catégories.

CONTRAINTE

Le processus d’entretien professionnel biennal peut être difficile à mettre en œuvre en l’absence d’une culture de dialogue entre le manager et le salarié.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

100 % des salariés de mon entreprise bénéficient d’un entretien annuel.

OPPORTUNITE

Vous pouvez articuler l’entretien professionnel avec l’entretien annuel et en faire un outil de développement professionnel.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Les formations sont essentiellement décidées de façon centralisée dans mon entreprise.

CONTRAINTE

Il sera plus difficile d’avoir une discussion sur l’utilisation du compte personnel de formation au cours de l’entretien professionnel.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Dans mon entreprise, le management de proximité est très impliqué dans la prise de décision en matière de formation.

OPPORTUNITE

L’utilisation du compte personnel de formation peut être discutée entre managers et salariés, favorisant l’articulation avec le plan de formation.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

La majorité des salariés sont peu demandeurs de formation et plutôt attentistes dans mon entreprise.

CONTRAINTE

En matière de CPF, si l’entreprise veut être proactive elle devra proposer une offre standardisée.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Il y a des catégories de salariés très demandeurs de formation au sein de mon entreprise. Ils représentent une part importante du personnel.

OPPORTUNITE

Le potentiel d’utilisation du compte personnel de formation est très élevé sous réserve de manager les initiatives.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Mon entreprise emploie beaucoup de salariés qui ont un niveau de formation initiale faible.

CONTRAINTE

L’entreprise doit développer l’accès à la formation pour des personnes qui ont peu d’appétit ou de motivation pour la formation. Cette contrainte peut se transformer en opportunité si l’on parvient à identifier les leviers de motivation des salariés à utiliser le CPF pour le socle de compétences.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Certains métiers de l’entreprise nécessitent des certifications qui doivent être revalidées régulièrement.

OPPORTUNITE

Le CPF et les périodes de professionnalisation permettent de financer des formations certifiantes non diplômantes recensées dans l’inventaire des certifications professionnelles.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Le e-learning (et plus généralement la formation à distance) est une modalité de formation régulièrement pratiquée dans mon entreprise : c’est culturel.

OPPORTUNITE

Il est possible d’utiliser le CPF hors-temps de travail et de favoriser l’accès des salariés à des formations gratuites qu’ils peuvent suivre à tout moment.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Il n’existe pas dans mon entreprise de dialogue social particulier sur la formation ou ce dialogue est conflictuel.

CONTRAINTE

Il sera difficile de construire un consensus avec les représentants du personnel qui permettrait de donner un cadre légitime aux solutions retenues en matière de CPF.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Dans mon entreprise, le dialogue social sur la formation est très consensuel, des accords existent sur le sujet.

OPPORTUNITE

La construction d’un consensus sur l’usage du CPF permet de légitimer ses pratiques et de favoriser les accords individuels.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Mon entreprise ne construit pas de business plan à trois ans.

CONTRAINTE

L’entreprise peut trouver difficile de :
- mettre à disposition une information prévisionnelle à destination du Comité d’Entreprise dans la base de données économiques et sociales ;
- fournir des perspectives pour les entretiens professionnels.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Mon entreprise a une visibilité correcte sur l’évolution de ses activités, métiers et compétences.

OPPORTUNITE

Il est possible de mettre en cohérence l’information collective (à destination du Comité d’Entreprise) et l’information individuelle (pour les entretiens professionnels) sur les perspectives de l’entreprise.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Le turn-over est très faible sur l’ensemble des salariés de mon entreprise.

CONTRAINTE

Il faudra gérer les parcours sur six ans et l’accès à la formation de tous les salariés.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Dans mon entreprise, le turn-over n’est pas significatif sur les métiers principaux (peu de turn-over subi).

OPPORTUNITE

L’investissement formation s’effectue au profit de l’entreprise qui peut capitaliser sur les compétences acquises.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Certains salariés de mon entreprise ne suivent jamais de formation.

CONTRAINTE

L’entreprise doit mettre en place des formations pour ces catégories de salariés pour garantir un taux d’accès de 100 % sur 6 ans.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Dans mon entreprise, l’essentiel des formations du plan de formation est constitué par des actions d’adaptation de courte durée.

CONTRAINTE

L’entreprise dispose de peu de possibilités d’optimiser les dispositifs certifiants, sauf à réaliser une ingénierie fine sur la modularisation des certifications.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Mon entreprise met en place des parcours d’intégration et/ou d’évolution professionnelle.

OPPORTUNITE

L’entreprise pourrait les optimiser sur les dispositifs du CPF et de la Période de Professionnalisation revisitée.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Mon entreprise développe les compétences de ses salariés par la formation mais également par d’autres moyens (tutorat, coaching, analyse de pratiques, retour d’expériences, mise à disposition de ressources, colloques, séminaires, échange de pratiques…).

OPPORTUNITE

La défiscalisation du plan de formation permet de financer avec le budget formation tout type d’action et plus uniquement des actions de formation au sens légal.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Il est reconnu dans mon entreprise que les actions de professionnalisation des salariés ont un impact significatif sur la performance.

OPPORTUNITE

La substitution de la notion d’investissement formation à celle de dépense de formation permet d’avoir une dynamique en matière de développement des compétences.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Les dirigeants de mon entreprise considèrent la formation comme une obligation et en perçoivent mal la valeur ajoutée.

CONTRAINTE

Il y a un risque de diminution des moyens consacrés à la formation avec la défiscalisation du plan de formation. Il sera nécessaire de construire une approche nouvelle à partir de la notion d’investissement formation.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Mon entreprise a une politique de recrutement régulière (liée à un renouvellement et/ou de la croissance).

OPPORTUNITE

L’OPCA maîtrise le financement de la gamme complète des solutions pour former avant ou après l’embauche (professionnalisation, apprentissage, POE, CPF,…).

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

L’OPCA dont relève mon entreprise est en mesure de nous proposer des services performants.

OPPORTUNITE

La gamme de services que peut rendre un OPCA est élargie par la réforme. L’entreprise peut y trouver une source de valeur ajoutée supplémentaire dans le cadre d’une relation bilatérale négociée.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Mon entreprise a créé un organisme de formation interne dans une logique financière (récupérer une partie de son obligation fiscale).

CONTRAINTE

La défiscalisation du plan ne permet plus de justifier cette valeur ajoutée.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Mon entreprise a créé un organisme de formation interne dans une logique de développement des moyens internes de production de formation voire de vente de formation à l’externe.

OPPORTUNITE

L’entreprise peut poursuivre le développement d’une offre de formation propre sur le compte personnel de formation ou d’une offre accessible dans ce cadre pour les salariés des clients.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Mon entreprise a mis en place une politique DIF sur des formations métiers.

OPPORTUNITE

La bascule sur le CPF devrait être possible, sous réserve d’un travail sur les formations éligibles, car de nombreuses formations métier sont déjà certifiantes.

LA PROPOSITION EST-ELLE VRAIE ?

Mon entreprise a mis en place une politique DIF sur des formations de développement personnel.

CONTRAINTE

Le CPF ne prendra pas forcément en compte ces formations, sauf celles qui pourraient être intégrées dans le socle de compétences. Il faut une ingénierie plus fine ou il y a un risque de rupture.
Aller plus loin...
  • oui   non

  • Téléphone   E-mail